COMMENT LA FRANCE PEUT METTRE L'EUROPE SUR LA VOIE DE LA NEUTRALITÉ CARBONE ET CLIMATIQUE DE 2050

Knauf Insulation a salué la présidence française du Conseil de l'Union européenne comme une occasion historique de placer l'efficacité énergétique et la rénovation des bâtiments au cœur de la volonté de l'Europe de devenir le premier continent neutre en carbone d'ici 2050.

Six mois de négociations politiques intenses attendent la France à la suite d'une série de propositions de la Commission européenne visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 55 % d'ici 2030 et d'une nouvelle réglementation sur l'économie circulaire prévue pour les produits de construction.

Dominique Bossan, PDG de Knauf Insulation Europe/Moyen-Orient/Asie, déclare : " La France a l'opportunité d'adopter une approche ferme et stable pour poser des bases solides pour une décarbonisation européenne efficace et une économie circulaire réellement performante."

"Si la France navigue dans les négociations en s'engageant à faire preuve de cohérence, d'harmonisation et en se concentrant d'abord sur l'efficacité énergétique, je suis convaincu que le ton sera donné pour réussir à réaliser les ambitions de l'Europe en 2050, à savoir devenir le premier continent neutre en carbone du monde."

Alors, comment donner le ton efficacement ? En dynamisant quatre domaines clés.

Se concentrer sur l'efficacité énergétique

La directive sur l'efficacité énergétique (DEE) est l'occasion de permettre à la Commission de développer une méthodologie permettant de quantifier l'efficacité énergétique et de démontrer sa contribution essentielle à la décarbonisation. Une telle initiative permettrait à l'efficacité énergétique de devenir une partie intégrante du bouquet énergétique national des États membres.

La reconnaissance de l'efficacité énergétique en tant que composante énergétique nationale essentielle inciterait à son tour les entreprises et les pouvoirs publics à accélérer les initiatives d'économie d'énergie, notamment la rénovation en profondeur des bâtiments.

Donner la priorité à l'efficacité énergétique

Les énergies renouvelables doivent jouer un rôle essentiel dans la décarbonisation de l'Europe. Toutefois, il est essentiel d'établir un ordre précis. L'énergie la moins chère est celle que nous ne consommons pas. 

C'est pourquoi Knauf Insulation s'est toujours attaché à privilégier l'efficacité énergétique dans les bâtiments avant d'introduire les énergies renouvelables.

Un bâtiment à l'épreuve du temps, alimenté par des énergies renouvelables, doit être très performant sur le plan énergétique afin que l'excédent d'énergie renouvelable puisse être utilisé dans d'autres secteurs, tels que les transports et l'industrie.

Lorsqu'il s'agit de réviser la directive sur les énergies renouvelables, la France doit continuer à mettre l'accent sur l'efficacité énergétique dans tous les débats sur la décarbonisation.

Débloquer le financement de la rénovation

La proposition d'introduire un système d'échange de quotas d'émission (SCEQE) pour le combustible utilisé par les bâtiments offre des opportunités incontournables pour stimuler la rénovation dans toute l'Europe.

Les recettes générées par ce système doivent être affectées à la décarbonisation des bâtiments, ce qui implique le financement d'initiatives de rénovation.

Par exemple, le financement devrait servir à mettre en place et à soutenir les services locaux de rénovation à guichet unique, ainsi qu'à développer l'assistance technique dont ils ont besoin pour réaliser efficacement des rénovations profondes et de qualité des bâtiments.

Il est essentiel que les informations les plus efficaces soient disponibles avant tout travail de rénovation afin de garantir que les projets de construction soient de haute qualité et tiennent réellement leur promesse de décarbonisation.

En outre, le financement du SCEQE doit servir à assurer une rénovation efficace pour les 34 millions d'Européens qui n'ont pas les moyens de chauffer leur maison en hiver.

Assurer la cohérence

Les bâtiments ont un impact environnemental considérable - ils représentent 40 % de l'énergie consommée dans l'UE, 40 % des déchets et 36 % des gaz à effet de serre - et il est important que l'harmonisation, la cohérence et une communication claire soient au cœur de toute discussion sur les modifications du règlement sur les produits de construction (RPC) prévues pour le début de cette année.

Le RPC devrait être le guichet unique pour la réglementation des produits de construction, harmonisant le langage technique et les exigences en matière de performances des produits pour chaque fabricant, afin d'éviter qu'une myriade d'initiatives différentes ne surgissent à travers l'Europe.

Un aspect important ici est que le RPC devrait être la pierre angulaire des exigences en matière d'économie circulaire des produits de construction, en harmonisant les exigences relatives à ce qui constitue un contenu recyclé et en clarifiant ce qui définit un produit comme recyclable. Cette démarche permettrait à tous les fabricants de respecter les mêmes règles et de comprendre universellement ce que l'on attend de leurs produits.

Il est également essentiel que les responsabilités entre les différentes parties prenantes de la chaîne d'approvisionnement de la construction restent telles qu'elles sont actuellement définies par le RPC.

Image1-4

Dominique Bossan, Dirigeant de Knauf Insulation, ajoute : "La France est confrontée à un agenda  chargé défini par l'action climatique. En tant que Français et chef d'une entreprise dont la raison d'être  est la durabilité, je souhaite que cette présidence apporte la vision clairvoyante et la cohérence nécessaires pour créer un héritage environnemental durable dont chaque Européen pourra être fier."

 

 

 

Découvrez notre nouvelle stratégie !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

24 novembre 2022

HAUSSE DES PRIX DES MATERIAUX : 24 INDUSTRIELS ET DISTRIBUTEURS S'ENGAGENT AVEC LA CAPEB

A l'initiative de la CAPEB, 24 nouveaux industriels et distributeurs s'engagent aux côtés des entreprises artisanales du...

Lire l'article
12 juillet 2022

LA SÉCURITÉ INCENDIE DANS LES ECOLES

La priorité numéro une de toute école, collège ou bâtiment éducatif doit être la sécurité des étudiants, du personnel et...

Lire l'article
7 juillet 2022

INTERVIEW FRANÇOIS PELEGRIN: ARCHITECTE ET URBANISTE

François Pélegrin est architecte et urbaniste, à la tête de sa propre agence depuis 1979. Les questions environnementale...

Lire l'article