Actualités
3 juin 2022

LA QUALITÉ DE L'AIR DANS LES ECOLES

Toux, éternuements, allergies, somnolence, yeux qui piquent, problèmes respiratoires. La qualité de l'air intérieur des bâtiments est plus que jamais sous les feux de la rampe, car nous passons beaucoup de temps à l'intérieur et des questions telles que la ventilation et un air pur deviennent de plus en plus importantes.

 

Avant la crise sanitaire du COVID, nous passions 90 % de notre temps à l'intérieur. Aujourd'hui, ce temps a augmenté et les problèmes de qualité de l'air demeurent - les polluants provenant de l'extérieur, les composés organiques volatils (COV) issus des matériaux de construction, de l'ameublement, des produits de nettoyage, des peintures et des moisissures continuent d'être une source de pollution.

Comme l'a souligné l'Agence américaine de protection de l'environnement : "Les concentrations de certains polluants à l'intérieur sont souvent deux à cinq fois plus élevées que les concentrations typiques à l'extérieur. Et ce n'est pas bon pour la santé. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a établi un lien entre une mauvaise qualité de l'air intérieur et de nombreuses maladies telles que la pneumonie, les accidents vasculaires cérébraux, les maladies cardiaques et les problèmes pulmonaires, ainsi que l'asthme, la maladie non transmissible la plus courante chez les enfants.

Une mauvaise qualité de l’air a un impact sur l’apprentissage

En outre, des études ont démontré qu'une mauvaise qualité de l'air intérieur et une mauvaise ventilation peuvent faire baisser la productivité et la concentration des enfants ou étudiants, entraînant des notes plus basses et des absences dans les écoles et contribuer au syndrome des bâtiments malsains.

Que pouvons-nous faire ? Eh bien, certains pays comme la Belgique, l'Allemagne et la France ont mis en place une réglementation obligatoire concernant l'étiquetage des émissions de COV des produits et matériaux de construction. En France,  ils doivent être classés de la classe A+ à la classe C.

Dans d'autres pays, il existe des initiatives volontaires telles que M1 en Finlande et le Indoor Climate Label au Danemark, ainsi que des initiatives en faveur de la qualité de l'air dans les écoles, comme le Greenguard Gold Certificate aux États-Unis et le contrôle obligatoire de la qualité de l'air intérieur dans les établissements accueillant des enfants de moins de six ans, les centres de loisirs, les écoles primaires, les collèges et les lycées.

La qualité de l'air intérieur (QAI) a également grimpé dans les agendas politiques internationaux, la Commission européenne travaillant actuellement sur une classification européenne harmonisée des émissions de COV provenant des produits et matériaux de construction.

Appel à la délivrance de certificats QAI pour les bâtiments

La qualité de l'air intérieur a déjà été ajoutée au cadre Level(s) de la Commission, qui mesure la durabilité - et l'impact sur le bien-être - des bâtiments et rend ces informations facilement accessibles.

"L'objectif principal... de la stratégie est de fournir aux occupants des bâtiments un air sain... de filtrer les polluants nocifs... de prévenir l'humidité et les polluants provenant des matériaux ou des activités intérieures... et de se concentrer sur les matériaux qui minimisent ou évitent à la source les émissions nocives dans l'air intérieur", indique la Commission.

En outre, dans le cadre d'un ensemble de propositions en 2019 "Air pur pour tous" visant à lutter contre la pollution atmosphérique, le Parlement européen a demandé un certificat obligatoire de qualité de l'air intérieur pour tous les bâtiments neufs et rénovés, basé sur les normes EN 16798-1 et les lignes directrices de l'OMS.

Les décideurs politiques ne sont pas les seuls à rechercher une meilleure qualité de l'air intérieur. Un nombre croissant de nouveaux systèmes d'évaluation des bâtiments écologiques incluent la qualité de l'air dans leurs longues listes de "critères de bien-être" et ajoutent des crédits pour un air intérieur de qualité.

Les acteurs établis tels que BREEAM, LEED et DGNB mettent l'accent sur la qualité de l'air intérieur, tandis que les systèmes plus récents, tels que WELL, repoussent encore plus loin les limites du bien-être intérieur. Living Building Challenge et le label DECLARE, par exemple, insistent sur l'utilisation exclusive de matériaux ne contenant aucun produit chimique figurant sur la liste rouge - une liste de substances désignées comme nocives.

Les solutions Knauf Insulation

Lorsqu'il s'agit de la qualité de l'air intérieur, Knauf Insulation peut vous accompagner.

Depuis 2009, pour aller encore plus loin dans la garantie d'une qualité de l'air intérieur saine, nous avons lançé notre première gamme de laine minérale de verre avec ECOSE®Technology, un liant révolutionnaire à base végétale, sans formaldéhyde ajouté, ni acrylique, ni composés phénoliques.

Nous avons été la première entreprise à recevoir le label Eurofins Indoor Air Comfort Gold pour nos solutions avec ECOSE®Technology. Indoor Air Comfort Gold est considéré comme le label le plus complet d'Europe pour vérifier la faible émission de COV des produits. La certification combine toutes les réglementations européennes obligatoires, un grand nombre de labels volontaires sur les émissions de COV et les exigences en matière de COV pour LEED, WELL et BREEAM. C'est également la seule norme reconnue par la DGNB qui affirme que "la qualité de l'air intérieur reste un facteur tout ou rien".

Nos fiches d'information en ligne montrent comment les crédits de nos solutions peuvent être obtenus dans les systèmes d'évaluation des bâtiments verts.

Knauf Insulation est le premier fabriquant de laine minérale européen à avoir obtenu le label Declare « RED LIST FREE » pour la transparence de ses produits pour sa gamme en laine minérale de verre avec ECOSE®Technology ainsi que sa gamme en laine à souffler (SUPAFIL LOFT, THERMOLOFT et OPTILOFT)

Téléchargez notre livre blanc !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

12 juillet 2022

LA SÉCURITÉ INCENDIE DANS LES ECOLES

La priorité numéro une de toute école, collège ou bâtiment éducatif doit être la sécurité des étudiants, du personnel et...

Lire l'article
7 juillet 2022

INTERVIEW FRANÇOIS PELEGRIN: ARCHITECTE ET URBANISTE

François Pélegrin est architecte et urbaniste, à la tête de sa propre agence depuis 1979. Les questions environnementale...

Lire l'article
27 juin 2022

Interview Philippe OSSET: Expert international dans l’application de la méthodologie des analyses du cycle de vie

Philippe Osset est expert international dans l’application de la méthodologie des analyses du cycle de vie. Il a cofondé...

Lire l'article